Kitaentreprendre
Publié le - 274 aff. -

La création de SAS est en augmentation pour 2017

La SAS renvoie à une Société par Actions Simplifiées. Cette forme sociale est la toute dernière qui puisse être crééé, en complément des quatre premières qui existaient depuis belle lurette, notamment la SA, SARL, SCS, et SNC. En effet, lorsqu'elle fut nouvellement crééé, la SAS n'était pas encore d'une certaine réputation car les entrepreneurs n'étaient pas suffisamment informés des avantages qu'elle offrait. C'est juste quelques temps après que ces derniers ont découvert plusieurs avantages qu'offrait cette forme sociétale, d'où en cette année 2017, sa création devient de plus en plus répandue. En effet, pour la creation de sa sas, le futur entrepreneur doit être muni de certaines informations, en commençant naturellement par l'évaluation des apports de chacun des associés, si la société n'est pas bien évidemment crééé par un associé unique. A noter que lors de la constutution d'une société, les associés peuvent faire différents apports, notamment les apports en nature, en numéraires (de l'argent) ou éventuellement les apports en industrie (la main d'oeuvre). Pour les apports en nature, il est nécessaire que ceux-ci soient évalués par un expert-comptable ou encore un commissaire aux apports, lequel doit normalement être désigné soit par l'un des associés, soit à l'unamité de tous les associés. Tellement simple dans sa constitution, mais également pour son coût très bas, la création d'une SAS connaît une augmentation considérable. Aussi, la création de cette structure, comme celle de toute autre forme sociale, passe inéluctablement par la rédaction des statuts, lesquels peuvent être rédigés sous seing privés ou par acte notarié. La rédaction sous seing privée signifie que les statuts sont rédigés par les associés eux mêmes, et à l'acte notarié lorsqu'ils sont rédigés par un notaire.

Tous les associés doivent signer les statuts dûment établis

Les statuts d'une SAS représentent le consentement des associés. Pour ce faire, tous doivent apposer leurs signatures afin de matérialiser leur consentement. Il s'agit bien évidemment des associés fondateurs de la SAS. Aussi, il faut préciser que ces signatures sont apposées sur les statuts avant la publication de création de la société dans un journal d'annonces légales. Dès lors, chaque associé est tenu d'avoir un exemplaire des statuts, lequel il devra observer durant toute la vie de la société.

Les publications similaires de "Actus"

  1. 31 Juil. 2017Le meilleur endroit pour trouver votre siège social28 aff.
  2. 13 Juil. 2017Savez vous a qui appartient vraiment Bjorg, Bonneterre et cie ?48 aff.
  3. 15 Juin 2017Team center, une solution de distribution qui va améliorer la productivité de votre entreprise90 aff.
  4. 1 Fév. 2017Patrick Piard souhaite entreprendre dans le monde du cinéma265 aff.
  5. 25 Oct. 2016Pour l'acteur Patrick Piard on investit pas assez dans le théâtre362 aff.
  6. 15 Oct. 2016Entreprendre avec succès avec des accompagnateurs spécialisés379 aff.
  7. 19 Juil. 2016Le coût réel de la création d'une EURL588 aff.
  8. 16 Juil. 2016Investir dans un EHPAD, le groupe ou le gestionnaire est un critère clef à étudier545 aff.
  9. 19 Juin 2016L'Ile-de-France, inaccessible pour la majorité des primo-accédants ?560 aff.